En direct du CROSS du 2 décembre 2014 (de notre envoyée spéciale)

« On court à quelle heure ? », « c’est combien de kilomètres ? », « tu ne stresses pas trop, toi ? », voila les questions qu’on se posait le plus pendant le trajet. Après une heure de route, le bus arrive enfin à destination : Bischwiller. Par la fenêtre, ce sont les chemins de terre boueux, les champs à perte de vue et une forêt qui sépare le tout qui domine, pourtant, aucun des coureurs Freppelois ne perd de sa motivation. C’est lorsque nous posons le pied à l’extérieur qu’un froid venant tout droit du Grand Nord nous surgit au visage et nous glace tout entier. Il y a peut être une légère exagération dans cette dernière phrase, mais en somme, il faisait vraiment froid. C’est les joues rouges, le nez qui coule, et les jambes flageolantes que nous marchons vers le complexe sportif pour pouvoir nous changer (et nous réchauffer par la même occasion !). Des courses ont déjà eu lieu, la foule en délire acclame les coureurs. C’est à celui qui criera le plus fort : comme si les hurlements pouvaient les propulser !

20141203_131922

12h20, l’adrénaline monte d’un cran : l’heure de la course se rapproche rapidement. Notre groupe, nombreux au départ, se sépare pour commencer à s’échauffer. Des gammes d’un côté, une reconnaissance de parcours de l’autre, et toujours cette température digne d’un hiver austral. Il est bientôt 13h20, et déjà toutes les filles – cadettes et juniors – se bousculent sur la ligne de départ. Un nuage de buée se forme au dessus de nos têtes pendant que nous attendons, impatiemment, le top départ. Le bruit sourd d’un coup de pistolet retentit, et là il n’est plus question de réfléchir. Nos jambes se mettent en marche, en démarrant directement à la cinquième vitesse. Les battements de cœur s’accélèrent. Les respirations saccadées résonnent tout le long du parcours. C’est à la deuxième boucle que les premières douleurs des jambes se font ressentir, le mental prend alors le relais. Les derniers 100 mètres se résument au sprint final et la ligne d’arrivée est synonyme de délivrance !

20141203_132021 - Copie

La course des cadets garçons est la suivante, puis celle des juniors. Les coureurs, provenant de nombreux lycées du Bas-Rhin, sont acclamés par le public toujours plus déchaîné.

14h30, l’heure de la remise des prix sonne. Les sportifs et les supporters se regroupent devant un podium fabriqué pour l’occasion. Les équipes de chaque catégorie, placées en troisième, deuxième et première position ; y défilent sous les applaudissements des spectateurs. C’est fiers et avec deux trophées en poche que les sportifs du Freppel reviennent au lycée. Prochaine étape le mercredi 17 décembre à Sélestat ! (Maurane Gelb TL)

20141203_132747 athletisme-championnats-departementaux-unss-de-cross-country-photo-dna-cedric-joubert 20141203_125648 - Copie (2)

  • Les filles cadettes se sont classées en deuxième position et les garçons cadets se sont classés en troisième position ! Les juniors sont classés en individuel.
  • Détail du classement individuel Cadets/cadettes (junior en attente..):

Andlauer Cyrielle 3ème, Kern-Redel Mickaël 5ème, Guillaume Lucie 11ème, Schweitzer David 11ème, Gemehl Lisa 13ème, Meynier Tristan 13ème, Bauerle Paul 23ème, Ferstl Juliette 28ème, Yao Marie-Michèle 52ème,  Hartoin Margot 53ème, Koehler Rodolphe 62ème, Bousquet Camille 70ème.

(90 filles et 100 garçons ont participé à la course en catégorie cadet)

20141203_132631 20141203_124219 - Copie - Copie  20141203_131305 - Copie (2)

Publicités