Rencontre entre les lycéens d’Obernai et Gengenbach

Célébration du 60 ème anniversaire du jumelage Obernai/Gengenbach au lycée Freppel par la section euro-allemand et des élèves de 1 ère S2.

Cliquez ici pour accéder à l’article

Publicités

Inscriptions en classe de 2nde pour la rentrée 2018-2019

Votre enfant sera inscrit, en classe de seconde, au Lycée Freppel d’Obernai pour la prochaine rentrée. Cette année, vous avez la possibilité de l’inscrire grâce au service de télé-inscription, en vous rendant à l’adresse suivante : https://teleservices.ac-strasbourg.fr

Le service ne sera accessible que sur une durée limitée : du vendredi 29 juin 14h00 jusqu’au lundi 2 juillet 23h45.

L’inscription en ligne pourra également s’effectuer au lycée Freppel selon le calendrier suivant :

– Samedi 30 juin 2018 de 08h00 à 12h00.

– Lundi 2 juillet 2018 de 08h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Vous trouverez, ci-dessous, un tutoriel pour vous guider dans cette procédure.

Tutoriel télé-inscription

Fête de la Science au lycée Freppel

Dans le cadre d’un projet scientifique, les élèves de 2nde5 et de 2nde8 du lycée Freppel ont accueilli les élèves de CM1 et de CM2 de l’école primaire des Fontaines de Bischoffsheim.

Après quelques séances de préparation durant l’accompagnement personnalisé, les lycéens ont conçu un atelier scientifique sur un sujet de mathématiques, de physique-chimie ou de sciences de la vie et de la Terre.

Ainsi les mardi 5 et jeudi 7 juin, 12 groupes de 3 élèves de 2nde ont proposé des animations type « Main à pâte » aux jeunes enfants. Ceux-ci ont pu découvrir et manipuler afin d’aborder des thèmes scientifiques tels que les fractales, le nombre d’or, les suites, la réfraction de la lumière, la vision humaine et ses défauts, la digestion…

Cette manifestation a permis aux élèves de 2nde de mettre en œuvre leurs compétences de pédagogue : un vrai défi d’expliquer à de jeunes enfants des notions scientifiques difficiles !

Quant aux élèves de l’école primaire, c’est avec plaisir et intérêt qu’ils ont découvert les locaux du lycée et qu’ils ont mis en pratique, de façon assidue, des expériences scientifiques. Une occasion pour eux d’utiliser ordinateur et logiciel de programmation, lentilles, matériel de dissection, produits chimiques, bains-marie et microscopes.

Tant les élèves, que les professeurs des écoles, Mmes Ritzentahler et Heinrich, et les professeurs du lycée, Mmes Meynier et Klein, ont été ravis de ces après-midis scientifiques et espèrent pouvoir les renouveler l’année prochaine.

L’équipe mixte du lycée Freppel championne de France d’Haltérophilie

Du 3 au 5 avril, ont eu lieu, à La Ravoire, en Savoie, les Championnats de France d’haltérophilie UNSS. L’équipe mixte du lycée Freppel est montée sur la plus haute marche du podium.

Dès le mois de septembre, ils étaient fin prêts !
Équipe complète, deux filles, deux garçons, ainsi qu’un Jeune Officiel.
La capitaine, Honorine Imbs, pimpante élève de 1ère, avait bien rassemblé ses troupes: Anthéa Holtzmann, Jovan Bellusso, Arthur Spielmann, et Océane Reibel, la JO.
Tous présents et fiables, jusqu’à la consécration.
Ça n’était pas gagné d’avance, pourtant.
Non pas parce qu’ils n’avaient pas le niveau, car ils tirent tous en club, en inter régional, national et même international pour Honorine, mais parce qu’ils avaient des épreuves de baccalauréat prévues durant la compétition…
Là encore, leur ténacité et celle de leur enseignante d’EPS, Mme Zimmerlin, ainsi que le soutien de la Proviseure adjointe du lycée, Mme Hoerth, leur a permis de déplacer les examens, leur laissant le champ libre pour faire montre de leur force à soulever toujours plus lourd.
Ils sont donc partis, tous les cinq, conduits par leurs profs d’EPS et d’espagnol (Mme Arestat), en minibus, direction La Ravoire, à un saut de puce de Chambéry.
Sous le soleil, entouré des Alpes enneigées. Que de bons présages…
Dès l’arrivée, tous étaient dans le bain. Stress, tension palpable de toute part, la photo d’équipe, on se jauge, la pesée, les tests théoriques pour juger des capacités d’Océane, et c’était déjà le mercredi matin, l’entrée dans la compétition…
D’abord les collégiens mixtes, les lycéens garçons puis filles. Et enfin à leur tour de tirer…
Il n’a pas fallu longtemps pour montrer à tous, leur supériorité. Déjà leur première barre, en arraché, était bien supérieure à celle de leurs concurrents. Encore fallait-il les assurer… Ils ont assuré !!! Honorine 47, Anthéa 41, Jovan 77 et Arthur 105.
Puis est venu le temps de l’épaulé-jeté. Toujours bien au-dessus. 60, 50, 93 et 135kg portés à bout de bras par chacun d’eux. C’était royal. Et beau. Propre et technique. Facile. Du grand art…Deux cents personnes pour les encourager, hypnotisées par cette puissance insoupçonnée…
Et puis leur belle entente, complicité. Arthur, toujours là pour encourager et donner les bons conseils, prêt à pousser chacun à son extrême, avec sa force brute impressionnante et maîtrisée à la fois. Honorine, avec sa joie communicative et sa gentillesse, si puissante pourtant avec une technique parfaite. Anthéa, volontaire et implacable, avec un caractère bien trempé. Et Jovan, 2 mètres de force tranquille, placide dehors et bouillonnant dedans, loin dans son monde à lui…
Bref, ils ont survolé le championnat, très haut au-dessus des autres, incrédules…Un total de 315points. La victoire leur était presque trop facile.
Pour couronner le tout, Océane, la JO a brillamment obtenu la certification nationale en arbitrage, suite à une évaluation rigoureuse pendant ces deux jours où elle a œuvré, au secrétariat, à l’arbitrage proprement dit, et en tant que chargeur. Une certification qu’elle pourra faire valoir également dans le milieu fédéral.
Ils sont donc repartis heureux, l’or au cou, vers leur Alsace natale, rêvant déjà des prochaines compétitions…

Les correspondants américains en visite à Obernai

Les élèves de première qui ont participé à l’échange avec le lycée Dupont Manual de Louisville ont accueilli leurs correspondants à Obernai du 27 mars au 4 avril. Ils ont à cette occasion eu la chance de leur faire découvrir notre région, son histoire et ses particularités. Cette visite faisait suite à notre séjour au Kentucky du mois d’octobre dernier. Voici notre groupe lors de notre visite au Parlement européen. Tous les élèves, les Français comme les Américains, en garderont de beaux souvenirs!

L’auteure Carole Martinez rencontre les élèves de 1ère S3

Le Lycée Freppel d’Obernai a eu la chance de recevoir une auteure célèbre : Carole Martinez. Gagnante du prix Goncourt des Lycées en 2011 grâce à son œuvre Du domaine des Murmures, elle a accepté de rendre visite à la classe de première S3 qui avait lu ce roman.
La rencontre a commencé par une petite interprétation théâtrale de la part des élèves. Ces derniers ont joué quelques passages significatifs du livre sous les yeux intrigués et captivés de leur invitée. Suite à cela, Carole Martinez a affirmé qu’entendre à nouveau ce texte dont elle avait tant rêvé il y avait de cela longtemps, lui avait beaucoup plu, surtout dans la mesure où elle voyait ses personnages se faire réinterpréter à la manière personnelle des jeunes acteurs.
Après cette introduction, l’écrivaine s’est placée devant un cercle formé par les adolescents afin de répondre patiemment à leurs questions. Très loquace et avenante, elle a partagé ses sentiments ainsi que ses expériences personnelles au cours de longues réponses. De par sa manière de s’exprimer, on pouvait presque reconnaître son style d’écriture : fluide, poétique et réfléchi. Ses grands yeux témoignaient de son émerveillement pour le monde mais aussi de sa passion pour les univers imaginaires qu’elle créait dans ses romans.
Cela s’est sentit notamment quand elle a raconté la genèse Du domaine des Murmures, comment la petite étincelle était devenue un livre de 200 pages. Elle a avoué avoir détesté le Moyen-Age autant que l’apprentissage de l’histoire à l’école, ce qui est surprenant quand on sait qu’elle a écrit deux romans sur ce sujet. Pourtant, c’est en commençant à se documenter personnellement sur la chose qu’elle s’est découverte un intérêt particulier pour cette période. En effet, elle jugeait ses anciens cours d’histoire trop scolaires et encadrés par des dates inutiles alors qu’elle aurait adoré étudier le quotidien de l’époque plutôt que les événements majeurs. C’est ainsi que ce qui devait être au début, une petite partie dans un roman contemporain, s’est transformée en un livre entier à succès. Carole Martinez dit que c’est en ayant commencé ce morceau de roman qu’elle s’est faite « avalée » par son personnage qui lui a réclamé une suite développée.
La terre qui penche est également issue de son ouvrage initialement contemporain qui aurait relaté l’histoire de plusieurs femmes bien éprouvées et venant d’époques différentes. Cependant, comme elle l’a expliqué, les mésaventures de ces personnages féminins l’ont si ardemment passionnés qu’elle a pris la décision de couper son livre en plusieurs œuvres singulières.
Ce ne fut de loin pas la seule anecdote amusante que cette charmante femme a partagé. Ouverte à toutes les interrogations et même à celles du journaliste des DNA, elle a su trouver les mots pour en captiver plus d’un. Sans même avoir eu besoin de toutes les poser, la quasi-totalité des questions préparées par les étudiants de première ont obtenu une réponse grâce aux talents d’oratrice de Carole Martinez. C’est avec plaisir que l’assemblée autour d’elle a constaté qu’elle n’était pas de ces auteurs sans paroles mais plutôt de ceux qui partageaient sans encombres leurs ressentis quotidiens.
Faute de temps, la rencontre s’est arrêtée malgré la volonté de l’invitée à parler encore de l’aspect fantastique de l’écriture. Alors que certains sont sortis au plus vite, d’autres se sont attardés pour avoir leur dédicace accompagnée d’un mot spécifique pour chacun. L’auteur a pris le temps d’ajouter une touche particulière pour chaque élève afin de rendre ses signatures uniques et personnelles.
Sa bonté d’avoir accordé sa venue à l’établissement fut grandement remerciée et c’est la tête pleine de rêves d’auteur que certains ont quitté le lycée.

Juliette Bécart- – Bechmann 1S3